Am Fred B.

Apocalypse cognitive

Presses universitaires de France

19,00
4 mars 2021

Comment nous protéger de notre abêtissement volontaire ?

"La Démocratie des crédules" récrite à la lumière de l'expérience-COVID. Le sociologue nous alerte sur le gâchis de la ressource humaine la plus précieuse : notre attention, libérée de nombreuses tâches matérielles par les progrès techniques . L'auteur décrit avec précision les mécanismes de l'attention et nos préférences cognitives, exploités par des intérêts commerciaux et publicitaires, mais aussi perverties par les interprétations complotistes et la propagande populiste. Face à l'urgence environnementale et démocratique, il fait de cet abrutissement volontaire un enjeu politique et social, nous incitant à une prise de conscience et des actions d'ampleur en faveur de l'éducation aux sciences et pour l'égalité des chances dans l'accès au savoir et à la culture.

Anne-Marie

La rencontre, une philosophie
23 février 2021

Socrate en balade - Saison 3

Après une argumentation stimulante sur l'importance de l'échec et une analyse des conditions de la confiance, nous retrouvons notre passeur de textes et d'Hommes sur les chemins de la rencontre et du hasard. Éloge de la disponibilité et de l'ouverture à l'autre, ce parcours de lecture nous invite à accorder de la valeur à notre vulnérabilité et à l'enrichissement de soi par la différence. Fondements de l'humanité et de toute société, l'amitié et l'amour sont au cœur de notre existence vibrante et sensible, mais aussi le seuil de notre puissance d'agir aujourd'hui. - Où l'on découvre que Mme du Châtelet, Picasso, Benoît XVI et Lou Reed font un groupe !

Anne-Marie

Un bref instant de splendeur
23 février 2021

Si fragile splendeur

Si la splendeur existe, elle est dans les êtres, dans le regard qui en est habité, dans les mots qui la créent. Elle est donc fragile, et toujours à reprendre. Ce livre est comme un fil tendu, étiré, prêt à rompre - et qui d'ailleurs ne cesse de se rompre, car la violence est bien là, des villages du Vietnam aux banlieues américaines. Ocean Vuong compose une mosaïque, un tissage de motifs, de lieux et d'époques pour approcher ces vérités qui nous dépassent : nous sommes les enfants de nos parents, nous sommes pris dans le temps et nous habitons le monde. Ainsi il fait surgir de vrais éclats de splendeur.

Frédéric

Apeirogon
23,00
22 février 2021

"La seule chose intéressante est de vivre."

"A quoi ressemblera la vie en Israël quand Smadar fêtera ses quinze ans ?" Ni Smadar, assassinée à 13 ans dans un attentat-suicide, ni Abir, 10 ans, percutée à la nuque par une balle israélienne, ne pourront le dire. Ni leurs familles meurtries, ni leurs pères brisés, israélien et palestinien militant pour une juste répartition des terres et des droits. Un roman-monde exceptionnel, curieux mélange de biographies, de documents et de poésie, dont l'ampleur imite par ses répercussions un polygone au nombre infini de côtés. Un projet ambitieux d'une écriture en fragments, en éclats de bombes perçant chairs, enfants, innocents, dans un cri continu. Un livre unique et exigeant, monument de l'histoire de la violence, et hommage aux inlassables "Combattants de la paix", qui harcèlent de patience, désarment par leur douceur et leur fermeté. Seuls les oiseaux et les poètes peuvent transgresser aussi librement les territoires bornés de la peur et de l'humiliation, pour faire du chaos et du deuil un chant de paix, un geste de beauté. Regard fraternel d'un écrivain irlandais, père et citoyen du monde.

Les Contemplations

Gallimard

11,30
30 janvier 2021

Mémoires d'une âme

Pourquoi (re)lire Hugo? Parce qu'on le connait, mais souvent de loin. On pourra commencer par "Demain, dès l'aube" ou par "Le Mendiant" : la douleur d'un père, le regard social.
Puis on se plongera dans ces vers qui nous entrainent, avec une variété de tons dont Hugo sait jouer comme aucun autre. Qu'il se confesse à mi-voix ou qu'il nous tienne la main pour affronter plus vaste que nous ; qu'il conte une amourette de jeunesse ou qu'il ose interroger le mystère du monde :
" A qui donc sommes-nous? qui nous a? qui nous mène? "
A travers la mort, et par-delà la mer, en exil à Guernesey, il ne cesse de tisser des fils vers nous. Rien ne l'arrête. Et nous recevons un peu de son courage et de son humanité : ""Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous."
Frédéric