• 6 février 2019

    La Réunion, ses lagons bleu turquoise, ses plages de rêve, ses hôtels de luxe, ses marchés colorés et son volcan qui ne dort que d'un œil. La Réunion, un petit bout de France au milieu de l'océan indien, le paradis sur terre pour des touristes avides d'exotisme et de farniente. C'est ici que Martial et Liane Bellion passent quelques jours de vacances avec leur fille de 6 ans surnommée Sofa. Les jours s'écoulent entre bronzette et trempette dans la piscine jusqu'à cet après-midi affreux où Liane remontent dans la chambre d'hôtel pour ne plus réapparaître. Affolé, Martial fait appeler la gendarmerie qui conclut dans un premier temps à une fugue. Puis les événements se précipitent, les témoignages sont accablants pour Martial qui devient le principal suspect du capitaine Aja Purvi. Alors Martial fuit avec Sofa et la chasse à l'homme commence.

    Éblouissant dans "Nymphéas noirs", original dans "Un avion sans elle", Michel Bussi est ici plus convenu dans le déroulement de son intrigue et les défauts s'accumulent. Après une présentation des personnages, arrive la course-poursuite et elle s'éternise jusqu'à la fin. Indices et fausses pistes sont cette fois un peu téléphonés, on sent les ficelles, on se laisse promener en sachant qu'on se fait avoir, tout cela manque de subtilité. Côté ambiance, on a parfois l'impression de lire un guide touristique sur La Réunion relevé de quelques appréciations sociologiques. Regardez comme la mer est belle, imaginez-vous escaladant le Piton de la Fournaise, comme ce serait bien de rouler cheveux au vent sur la route de la côte ou d'acheter une goyave fraîchement cueillie sur un marché traditionnel. Écoutez le parler typique de l'île ! Voyez comme la population est métissée, colorée, mais vit en parfaite entente. Oh ! Mais ne vous laissez pas abuser par la carte postale ! Regardez la misère, la drogue, l'alcoolisme, les mères célibataires, les famille entières vivant des seules allocations... Bref, on a droit à un panorama, vaste mais artificiel, de tout ce qu'il faut savoir sur l'île. Les personnages ne sauvent pas l'affaire, les flics sont des caricatures, le couple Martial/Liane peu convaincant, la petite fille un peu trop mature dans ses réflexions. Bref, une déception inattendue.