Cinq doigts sous la neige, Thriller

Jacques Saussey

Cosmopolis

  • 18 octobre 2020

    Rendez-vous manqué.

    Il y a des avis plus difficiles à écrire que d’autres, et ici c’est le cas pour moi.
    J’aime énormément le style de Jacques Saussey et ce depuis des années.
    Que ce soit avec sa série Marne/Heslin, ou avec ses one-shots, sa plume fait mouche à chaque fois.

    En 2018, il avait encore atteint un niveau supplémentaire avec le one-shot « Enfermé.e ». Ce roman noir était (et reste, d’ailleurs), une petite merveille.
    L’année dernière, c’est avec « Du Poison dans la Tête », que l’auteur nous amenait à retrouver Magne et Heslin pour une enquête passionnante, sur un sujet ô combien difficile, mais excellemment maîtrisé.

    J’attendais donc, comme chaque année, son petit dernier impatiemment.
    Et, à mon grand regret, ma rencontre avec cette nouvelle intrigue m’a laissée sur ma faim.

    Ce n’est pas que j’ai trouvé l’histoire mauvaise, ou la plume moins bonne que d’habitude, non. C’est juste que l’intrigue m’a laissée de glace (sans jeu de mot).
    Je n’ai réussi à n’apprécier ni le fond, ni la forme, ni, surtout, les personnages.
    C’est là qu’a résidé mon principal problème durant toute cette lecture : un détachement total entre ce roman et moi, à tous les niveaux.

    L’intrigue ne m’a pas emportée, et surtout aucune empathie (ou antipathie) ne s’est tissée entre les protagonistes et moi.
    Connaissant le talent de Jacques Saussey pour créer des personnages profonds et inoubliables, j’avoue ne pas avoir reconnu sa « patte » si particulière.

    Pourtant, tout y est, l’atmosphère, le décor, une enquête à plusieurs inconnues, des relations (familiales, amicales et amoureuses) complexes... Hélas, les ingrédients ont beau être là, la recette n’a pas du tout fonctionné sur moi.

    Ça ne reste bien sûr qu’un avis purement personnel, et nombreux sont les lecteurs qui ont énormément apprécié ce thriller.

    Pour ma part, même si ce nouveau titre ne me restera probablement pas longtemps en mémoire, j’attendrai le prochain avec autant d’impatience que les précédents, et le découvrirai avec plaisir.

    En attendant, je ne peux que vous conseiller de vous faire votre propre opinion sur celui-ci, car chaque ressenti est personnel, et dépend très souvent du moment et de l’état d’esprit du lecteur à l’instant T.